top of page

Comment optimiser la rémunération d’un dirigeant d’entreprise ?



Lorsque le dirigeant souhaite se verser un salaire, les charges sociales sont très lourdes. Pour un président de SAS par exemple, une rémunération de 2000€ net par mois, avant impôt, représenterait pour l’entreprise un montant de 3600€/mois à débourser, afin de payer les cotisations patronales et les charges sociales.


Nous n’allons pas détailler l’ensemble des cas possibles, mais il faut savoir que la rémunération pour un dirigeant est toujours impactée fortement par les charges sociales.


Comment un dirigeant pourrait optimiser sa rémunération pour éviter la lourdeur de ces charges ?


Nous allons vous donner plusieurs astuces. Il existe un grand nombre de solutions. Nous ne pourrons pas toutes les voir dans cet article, nous parlerons simplement des solutions les plus courantes.


Première solution : l’utilisation des dividendes


Un dirigeant a tout intérêt à utiliser la rémunération sous forme de dividendes car celle-ci est beaucoup moins impactée par les charges sociales. Il s’agit pour lui d’augmenter sa rémunération sans pour autant augmenter la part de l’entreprise.

Attention tout de même car cette rémunération arrive après l’imposition sur le bénéfice et les dividendes ne contribuent en aucun cas à votre protection sociale.


Deuxième solution : le chèque emploi service universel (CESU)


En effet, vous pouvez vous verser un chèque emploi service universel à hauteur de 1830€. Ce chèque pourra vous permettre de payer un salarié à domicile pour le ménage ou le jardinage par exemple.

Il s’agit d’un petit montant mais ce chèque n’est pas soumis aux cotisations sociales.


Troisième solution : les notes de frais


Vous devez utiliser les notes de frais. Nous voyons plusieurs chefs d’entreprises qui oublient de les utiliser. Pensez à vous rembourser ! Nombreux sont ceux qui omettent de le faire et pourtant les enjeux sont importants. Pour les notes de frais, vous avez la possibilité de vous rembourser par exemple une partie de votre loyer, des frais de repas, des frais d’électricité, etc.

Attention à ne surtout pas en abuser car tout abus sera sanctionné.


Quatrième solution : les indemnités kilométriques (IK)


Si vous utilisez votre véhicule personnel pour effectuer des déplacements professionnels, alors vous devez penser à noter vos indemnités kilométriques selon le barème de l’administration fiscale que vous pouvez observer ci-dessous. Il est important de bien faire vos comptes afin de savoir combien votre entreprise vous doit pour vos déplacements.



Cinquième solution : le Plan d’Epargne Entreprise (PEE)


Nous sommes actuellement en train de rédiger un article spécialement sur le plan d’épargne entreprise et son utilisation pour optimiser la rémunération des salariés et du dirigeant.


Vous pourrez en prendre connaissance la semaine prochaine.


En conclusion, nous pouvons clairement dire qu'il est important de vous renseigner et de vous faire accompagner pour optimiser votre rémunération.


L’équipe BDC.



0 commentaire