L'investissement en FCPI permet de réduire votre impôt !

Dernière mise à jour : 16 mai


Défiscaliser avec l'investissement en FCPI

Les Français n'aiment pas payer d'impôt ! C'est un fait, un travailleur n'apprécie pas devoir donner une partie de son revenu à l'Etat.


Pour cette raison, en gestion de patrimoine, vous nous demandez souvent ce qu'il peut être fait afin de réduire votre charge fiscale.


Or, il existe de nombreuses solutions pour réduire vos impôts comme les investissements immobiliers (Pinel, Dénormandie, Monuments historiques…) ou l'épargne retraite et son fameux PER. Il existe également un autre investissement méconnu de la plupart des Français, qui permet d'investir dans des fonds appelés FCPI par les experts, ce qui veut dire fonds commun de placement dans l'innovation. Ces fonds ont pour but d'investir dans des PME françaises et européennes.


Ces FCPI ont été mis en place afin de soutenir les PME non cotées. Les gérants de ces fonds ont donc l'obligation d'investir une grande partie de l'épargne collectée dans des PME innovantes (au moins 70 %). Les FCPI ont une durée de vie déterminée au départ de l'investissement en général comprise entre 6 et 10 ans.


Pour l'épargnant, l'avantage est ailleurs. En investissant dans un FCPI, vous pouvez ensuite déduire une partie de votre investissement de vos impôts. Cette réduction d'impôt est valable directement pour l'année durant laquelle vous faites votre investissement. La réduction d'impôt peut aller de 18 % à 25 % de la somme investie selon le FCPI que vous choisissez.

Le montant investi est plafonné à 12 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et 24 000 € pour un couple marié.


Garder tout de même en tête que cette réduction d'impôt ne peut pas être supérieure au plafonnement des niches fiscales, qui est, lui, de 10 000 €. Il est donc primordial de vérifier votre plafond avant de réaliser ce type d'investissement. Vous pouvez faire appel à notre cabinet pour analyser votre situation globale.


L'investissement en FCPI peut donc sembler alléchant, car en plus de vous permettre de réduire votre impôt, il vous permet d'espérer également une plus-value. Cerise sur le gâteau, si vous avez conservé vos parts plus de 5 ans, vous serez exonéré d'impôts sur les plus-values. Il ne vous restera alors plus que les prélèvements sociaux à payer (17,2 %) sur la plus-value.


Mais attention, il faut toujours être très prudent avec l'investissement en FCPI, car il est possible d'arriver à la fin de la durée d'investissement et d'être en moins-value. Notre conseil est d'ailleurs de voir ce type d'investissement comme un don pour les PME, un don qui peut vous rapporter de l'argent en plus de l'économie d'impôt, mais peut également vous en faire perdre.


Enfin, le défaut des FCPI est bien souvent la totalité des frais à la souscription et tout au long de sa durée de vie. Dans la plupart des cas, les frais d'entrée seront de 5 % tandis que les frais de gestion seront, eux, compris entre 3 et 5 % annuellement.


L'investissement en FCPI présente beaucoup d'avantages, mais n'est pas dénué d'inconvénients. C'est pour cette raison que ce type d'investissement ne doit pas représenter plus de 10 % de votre épargne. Nous sommes à votre écoute pour échanger sur ce sujet.

Découvrez également l'investissement Monument Historique pour réduire vos impôts !


L'équipe BDC.





0 commentaire