L'inflation : quelles conséquences pour votre pouvoir d'achat ?

Dernière mise à jour : 1 juin





Nous avons déjà parlé plusieurs fois sur notre site de l'inflation et des conséquences néfastes qu'elle peut avoir sur l'épargne des Français. Nous avions notamment fait un article sur l'épargne via un livret A qui ne rapporte rien une fois que l'on prend en compte l'inflation.


Il nous semble important de revenir une nouvelle fois sur ce sujet, car depuis le début de l'année 2021 et la reprise économique qui a accompagné l'amélioration de la situation sanitaire, nous avons vu les prix augmenter à un rythme effréné. Nous le voyons pour les prix des matières première (pétrole, gaz, bois, etc) mais aussi et depuis plus longtemps à travers le prix des actifs comme les actions ou l'immobilier. Ces derniers ont sans cesse progressé depuis plusieurs années grâce à l'injection de liquidité des banques centrale qui ont voulu soutenir l'économie et les marchés avec le fameux "quoi qu'il en coûte".


Aujourd'hui, il semble donc nécessaire de prendre en compte ces nouveaux facteurs. Il est important de déterminer une stratégie pour ne pas voir votre épargne "fondre" face à l'augmentation généralisée des prix qui pourrait bien s'installer dans le temps malgré les actions des banques centrales qui doivent aujourd'hui agir pour essayer de limiter cette inflation.


Il est inimaginable de conserver votre épargne sur des livrets qui ne vous rapportent quasiment rien. En réalité, ces livrets vous font perdre de l'argent. Pour vous convaincre, prenons un exemple :


Vous placez 10 000 euros dont vous n'avez pas besoin dans l'immédiat sur un livret A, car vous ne voulez pas prendre de risques. Ces 10 000 € vont vous procurer un rendement de 1 %/an. Vous gagnez donc 100 € en laissant votre argent sur le livret A durant une année complète. Sur une année comme 2021 (année exceptionnelle due à la crise du Covid) l'inflation s'est établie à 2,5 %. Dans cette situation, vous avez perdu du pouvoir d'achat.


Malheureusement pour vous et votre épargne, l'inflation peut parfois s'envoler. C'est ce que nous vivons actuellement et les prévisions à l'heure actuelle tournent autour d'une inflation à 2.5 % pour 2022. Dans un tel cas de figure, votre épargne, rémunérée à 1 %, vous ferait perdre du pouvoir d'achat (-1.5 %).


Il faudrait donc trouver un placement qui rapporte plus de 2.5 % en 2022 simplement pour conserver le même pouvoir d'achat d'une année sur l'autre. Un tel rendement à l'heure actuelle n'est plus possible à obtenir avec les placements sécurisés, que ce soient les livrets d'épargne ou même le fonds en euros de votre contrat d'assurance-vie.


Quelles solutions ?


Pour pouvoir espérer gagner de l'argent grâce à son épargne, il faut devenir entrepreneur de son patrimoine. Impossible de laisser dormir votre épargne sans rien faire et espérer un gain important. Vous devez vous investir pour comprendre les placements rémunérateurs qui permettent de faire mieux que l'inflation. Ces placements présentent forcément un risque plus important qui peut être maîtrisé si l'on est accompagné par des professionnels de l'investissement et de la gestion de patrimoine.


Aujourd'hui, vous pouvez investir dans de nombreux actifs qui offrent des rendements bien supérieurs à l'inflation. Il y a les actions, les OPCVM, les ETF (trackers d'indices), les SCPI et ,bien entendu, l'immobilier en direct qui offre en plus l'avantage de l'effet de levier grâce à l'emprunt bancaire.


Vous pouvez voir dans le graphique ci-dessous les rendements moyens des différentes classes d'actifs. L'immobilier vous rapporte par exemple un rendement proche des 5 % en moyenne, ce rendement monte jusqu'à 10 % voire plus, selon la ville où vous détenez un bien immobilier ou si vous gérez vous-même le bien ou passez par une agence.


Les actions permettent quant à elles d'obtenir un rendement moyen de 8 %. Ce rendement peut également beaucoup varier selon la durée de votre investissement en actions et le moment auquel vous avez investi. Par exemple, à l'heure à laquelle ces lignes sont écrites, il est plus difficile de parier sur un rendement exceptionnel comparé à quelqu'un qui aurait investi en action durant le mois de mars 2020 lorsque les cours étaient beaucoup plus bas.









Il existe ainsi de nombreuses classes d'actifs qui offrent des rendements largement supérieurs à l'inflation. Investir sur ces classes d'actifs demande une connaissance des marchés et des mécanismes spécifiques à ce type d'investissement. Il est ainsi impossible de supprimer le risque, mais il est possible, en étant accompagné par les bonnes personnes, de le réduire et d'investir ainsi plus sereinement.


C'est ce que nous proposons à travers ce site, mais aussi à travers des rendez-vous que vous pouvez prendre avec nous afin d'être accompagnés dans la gestion de vos investissements et dans la gestion de votre patrimoine.


L'équipe BDC.




0 commentaire