PER : réduisez votre impôt et préparez votre retraite.

Dernière mise à jour : 31 mai





Aujourd'hui, nous allons parler du PER (Plan Épargne Retraite) et de l'intérêt qu'il peut représenter pour la gestion de patrimoine. Le PER est un produit d'épargne, qui va vous permettre de profiter de différents avantages en contre partie d'un investissement sur le long terme.


Nous parlons ici d'un investissement sur le long terme, car l'argent que vous placez sur un PER est bloqué jusqu'à votre départ en retraite, excepté pour quelques cas exceptionnels qui permettent de sortir son épargne du plan de manière anticipée. Parmi ces cas, nous pouvons citer l'achat d'une résidence principale. Voici les autres :

  • Vous, votre conjoint marié/pacsé ou vos enfants devenez invalide.

  • Décès du partenaire marié/pacsé.

  • Liquidation judiciaire de votre activité non salariée.

  • Fin de vos droits au chômage.

  • Vous êtes en surendettement et la commission demande le déblocage.

Le gros avantage du PER, est que les sommes que vous versez à l'intérieur sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans une certaine limite qui correspond à 10 % des revenus professionnels que vous avez déclarés. Si vos revenus sont faibles, la limite sera de 10 % du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale).


Aussi, avant de choisir de verser sur votre PER, il est utile de s'interroger sur l'utilité du versement. En effet, si votre tranche marginale d'imposition est de 0 % ou 11 %, il n'est pas forcément judicieux de verser sur un PER si le seul but du versement est la déduction fiscale, car la fiscalité n'est pas réellement supprimée, elle est simplement décalée dans le temps.


L'argent que vous versez pendant votre période d'actif sera imposé lorsque vous le sortirez du plan en arrivant à la retraite. Pour que l'opération soit intéressante, il faudrait donc avoir une différence à la baisse de votre tranche d'imposition une fois à la retraite. Normalement, les revenus diminuent une fois arrivés à la retraite, ce qui permet d'avoir un gain fiscal si vous attendez ce moment pour sortir votre argent du plan d'épargne retraite.


Enfin, l'autre avantage du PER est que les sommes placées le sont, dans la logique du plan, sur le long terme. Vous pouvez donc vous permettre de prendre un risque plus important puisque c'est de l'argent dont vous n'aurez pas besoin avant votre retraite.


Ce placement doit encourager les Français à placer leur épargne sur les marchés financiers via des fonds actions, des OPC immobiliers, des ETF (Tracker d'indices) ou encore des titres vifs de sociétés.


La performance sur le long terme de ces actifs financiers est bien supérieure à la rémunération du fonds en euros des contrats d'assurance-vie.


Si nous résumons, le PER vous permet de verser votre surplus d'épargne sur un plan d'épargne destiné à être utilisé une fois arrivé à la retraite.

Ces versements vous permettent de réduire vos impôts l'année du versement. L'impôt n'est pas réellement supprimé puisqu'il est dû lorsque vous sortez le capital du plan. Enfin, vous pouvez placer cette épargne sur des actifs rémunérateurs sur le long terme, qui vous permettront de compléter au mieux la retraite que vous toucherez par l'État.


Découvrez l'investissement en FCPI pour réduire vos impôts !


L'équipe BDC.




2 commentaires