Qu'est-ce que la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) ?





Qu’est-ce que le statut LMNP ? (Location meublée non professionnelle)


Il s’agit d’un régime adapté à la location d’un logement meublé. Il concerne les locations à résidence (services, étudiantes, séniors), les locations de chambres de maisons meublées, la location d’une partie de la résidence principale ainsi que la location de maisons ou d'appartements meublés.


Avant tout, il faut savoir que les loyers ou recettes perçus par votre location meublée sont soumis au régime d’imposition sur les bénéfices industriels et commerciaux.


Vous devez ensuite choisir l’imposition entre un LMNP au Micro Bic et un LMNP au Réel.


Voyons la différence ensemble ci-dessous.


Si vous optez pour le Micro Bic, vos recettes ne doivent pas dépasser 70 000€.


Si c’est le cas et que votre choix se tourne vers ce régime d’imposition alors vous bénéficierez d’un abattement de 50% sur vos revenus.


Un exemple pour être concret, si vous touchez des loyers pour un montant de 50 000€, alors votre imposition sera calculée uniquement sur un montant de 25 000€.


Pour une personne ayant une tranche marginale d’imposition à 30%, son imposition sera de 25 000€ * (30% + 17.2%) = 11 800€.


Il existe un cas particulier pour les chambres d’hôtes, les gîtes ruraux ou les meublés de tourisme. L’abattement n’est plus de 50% mais de 71% et vos recettes ne doivent pas dépasser 170 000€.


Un autre exemple pour rester concret, si vous touchez des loyers pour un montant de 50 000€, alors votre imposition sera calculée uniquement sur un montant de 14 500€.


Pour une personne ayant une tranche marginale d’imposition à 30%, son imposition sera de 14 500 € * (30% + 17.2%) = 6 844€.


Si vous choisissez d’opter pour le réel, alors vous devez faire preuve de rigueur dans vos papiers et en termes d’organisation. Dans cette situation, nous allons prendre le montant de vos recettes et déduire l’ensemble des charges.


Vous comprenez tout de suite qu’il est intéressant d’opter pour ce régime si vos charges sont supérieures à 50% ou 71% en fonction de votre meublé.


Cependant, une variable importante est à prendre en compte, vous allez pouvoir amortir votre bien immobilier. Cet amortissement sera calculé soit par vous, soit par un expert-comptable. Nous conseillons fortement de passer par un professionnel pour ce régime d’imposition et de faire confiance à un expert-comptable.


Le but de prendre le régime au réel est d’avoir des charges égales ou supérieures à vos recettes et donc de ne pas avoir d’imposition. Si vos charges sont supérieures à vos recettes alors vous constatez un déficit foncier qui peut être reporté sur d’autres biens immobiliers du même régime ou sur les années suivantes pour une durée maximum de 10 ans.


Le LMNP au Réel est la plupart du temps plus intéressant fiscalement.


Cependant, il est beaucoup plus contraignant au niveau des formalités alors, encore une fois, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel.


Nous souhaitons vous accompagner dans vos démarches et vous aider à sélectionner le régime qui vous correspond.


L’équipe BDC.






0 commentaire